Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Agenda > Conférence : "Les réfugiés oubliés de la Grande Émigration Polonaise dans l’ouest de la France"
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Derniers commentaires

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Conférence : "Les réfugiés oubliés de la Grande Émigration Polonaise dans l’ouest de la France"

Le refugié polonais (1831) Gihaut Frères d'après Joseph-Louis-Hyppolyte BellangeSamedi 14 octobre 2017
Montmorency

La Société d'Histoire de Montmorency et de sa Région (SHMR) accueille Valentin Guillaume, docteur en Histoire de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris. Il évoquera les destins méconnus des réfugiés oubliés de la Grande Émigration Polonaise dans l’ouest de la France".

Présentation de la conférence (réalisée par l'association SHMR)
Les réfugiés oubliés de la Grande Émigration ont suivi la même route vers la France que leurs illustres compagnons après l’échec de l’insurrection polonaise de 1830. Pourtant, ils n’ont pas trouvé dans ce pays d’accueil la même place ni le même écho qu’Adam Mickiewicz ou Frédéric Chopin. L’ouest de la France, où ces Polonais furent envoyés à partir de 1833, fut bien souvent une terre de survie, de misère, mais parfois de réussite et d’intégration comme le fut celle de certains de nos illustres Polonais à Montmorency.
Grâce à des sources d’archives variées, notamment celles conservées par la Société historique et littéraire polonaise en la Bibliothèque polonaise de Paris, quai d’Orléans, le jeune chercheur Valentin Guillaume a étudié les trajectoires oubliées de ces réfugiés, le passage de l’espoir d’un retour collectif et glorieux à la construction individuelle de leur vie au sein de cette société française du XIXe siècle. Rappelons qu’ils furent confrontés au premier véritable cadre législatif à l’endroit des réfugiés.
Poussés à s’intégrer économiquement, ils épousèrent en nombre des françaises et laissèrent de multiples traces insoupçonnées de leurs succès professionnels et personnels ou de leurs misères.
Ainsi, saisir ces trajectoires, c’est sortir de l’oubli ceux qui les ont incarnées, c’est raconter une autre histoire, parfois parallèle à celle de leurs compatriotes montmorencéens.

Samedi 14 Octobre 2017 à 14h30 - Salle Lucie Aubrac place Château Gaillard Montmorency – Entrée libre.

 

Le refugié polonais (1831) Gihaut Frères d'après Joseph-Louis-Hyppolyte BellangeSamedi 14 octobre 2017
Montmorency

La Société d'Histoire de Montmorency et de sa Région (SHMR) accueille Valentin Guillaume, docteur en Histoire de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris. Il évoquera les destins méconnus des réfugiés oubliés de la Grande Émigration Polonaise dans l’ouest de la France".

Présentation de la conférence (réalisée par l'association SHMR)
Les réfugiés oubliés de la Grande Émigration ont suivi la même route vers la France que leurs illustres compagnons après l’échec de l’insurrection polonaise de 1830. Pourtant, ils n’ont pas trouvé dans ce pays d’accueil la même place ni le même écho qu’Adam Mickiewicz ou Frédéric Chopin. L’ouest de la France, où ces Polonais furent envoyés à partir de 1833, fut bien souvent une terre de survie, de misère, mais parfois de réussite et d’intégration comme le fut celle de certains de nos illustres Polonais à Montmorency.
Grâce à des sources d’archives variées, notamment celles conservées par la Société historique et littéraire polonaise en la Bibliothèque polonaise de Paris, quai d’Orléans, le jeune chercheur Valentin Guillaume a étudié les trajectoires oubliées de ces réfugiés, le passage de l’espoir d’un retour collectif et glorieux à la construction individuelle de leur vie au sein de cette société française du XIXe siècle. Rappelons qu’ils furent confrontés au premier véritable cadre législatif à l’endroit des réfugiés.
Poussés à s’intégrer économiquement, ils épousèrent en nombre des françaises et laissèrent de multiples traces insoupçonnées de leurs succès professionnels et personnels ou de leurs misères.
Ainsi, saisir ces trajectoires, c’est sortir de l’oubli ceux qui les ont incarnées, c’est raconter une autre histoire, parfois parallèle à celle de leurs compatriotes montmorencéens.

Samedi 14 Octobre 2017 à 14h30 - Salle Lucie Aubrac place Château Gaillard Montmorency – Entrée libre.

 

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page Agenda

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page Agenda

Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire