Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Agenda > Conférence : "Jean-Jacques Rousseau et la médecine naturelle"
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Conférence : "Jean-Jacques Rousseau et la médecine naturelle"

Samedi 9 décembre 2017
Enghien-les-Bains

Statue de Jean-Jacques RousseauL'équipe de la Société d'Histoire de Montmorency et sa Région (SHMR) a invité Philippe Casassus, hématologue et professeur de Thérapeutique au CHU de Bobigny pour évoquer… Jean-Jacques Rousseau. En effet, le médecin a soutenu en 2016 une thèse d’histoire intitulée "Jean-Jacques Rousseau, le malade et le penseur de la médecine". Vous découvrirez un aspect encore méconnu du philosophe qui avait des avis bien tranchés sur les médecins ! La conférence s'annonce passionnante.

Présentation de la conférence (réalisée par l'association SHMR)
"Être en accord avec la Nature" : voici ce que Jean-Jacques Rousseau a recommandé à son élève Émile. Il n’est donc pas étonnant que cela ait guidé sa pensée sur la médecine, sur laquelle ce malade chronique a beaucoup écrit dans son abondante correspondance. Il y recommande de respecter Dame Nature, qui « ne se trompe jamais », contrairement aux médecins, qu’il a rapidement jugé comme inutiles, puis progressivement nuisibles !
Trois thèmes seront successivement abordés : la façon de respecter au mieux la Nature (conseils dans le domaine de l’alimentation, de l’exercice physique et dans les soins aux enfants) ; ses relations avec le courant des Hygiénistes, mené par celui que Jean-Jacques Rousseau appelle « l’illustre docteur Tissot » ; enfin quelques « prescriptions » et avis médicaux de Rousseau, parfois très péremptoires.
De malade, Rousseau s’est ainsi transformé en idéologue de la médecine, suivi par tout un réseau d’admirateurs qui se vantaient de faire du «Jean-Jacques » ou parfois du « demi-Jean-Jacques ».
Philippe Casassus, hématologue et professeur de Thérapeutique au CHU de Bobigny, a soutenu en 2016 une thèse d’histoire intitulée "Jean-Jacques Rousseau, le malade et le penseur de la médecine". Le choix du sujet lui permettait de réunir ses différentes passions : l’histoire, la médecine et l’illustre ancien habitant de Montmorency. Cette thèse lui a permis de développer trois thèmes : la pathologie urologique de Rousseau et les diverses hypothèses diagnostiques qu’elle a inspirées, le délire paranoïaque qui s’est progressivement intensifié au long des mésaventures de sa vie, ses idées sur la médecine et les médecins.

Samedi 9 Décembre 2017 à 14h30 - Auditorium des Thermes 87 rue du Général de Gaulle Enghien-les-Bains – Entrée gratuit

Samedi 9 décembre 2017
Enghien-les-Bains

Statue de Jean-Jacques RousseauL'équipe de la Société d'Histoire de Montmorency et sa Région (SHMR) a invité Philippe Casassus, hématologue et professeur de Thérapeutique au CHU de Bobigny pour évoquer… Jean-Jacques Rousseau. En effet, le médecin a soutenu en 2016 une thèse d’histoire intitulée "Jean-Jacques Rousseau, le malade et le penseur de la médecine". Vous découvrirez un aspect encore méconnu du philosophe qui avait des avis bien tranchés sur les médecins ! La conférence s'annonce passionnante.

Présentation de la conférence (réalisée par l'association SHMR)
"Être en accord avec la Nature" : voici ce que Jean-Jacques Rousseau a recommandé à son élève Émile. Il n’est donc pas étonnant que cela ait guidé sa pensée sur la médecine, sur laquelle ce malade chronique a beaucoup écrit dans son abondante correspondance. Il y recommande de respecter Dame Nature, qui « ne se trompe jamais », contrairement aux médecins, qu’il a rapidement jugé comme inutiles, puis progressivement nuisibles !
Trois thèmes seront successivement abordés : la façon de respecter au mieux la Nature (conseils dans le domaine de l’alimentation, de l’exercice physique et dans les soins aux enfants) ; ses relations avec le courant des Hygiénistes, mené par celui que Jean-Jacques Rousseau appelle « l’illustre docteur Tissot » ; enfin quelques « prescriptions » et avis médicaux de Rousseau, parfois très péremptoires.
De malade, Rousseau s’est ainsi transformé en idéologue de la médecine, suivi par tout un réseau d’admirateurs qui se vantaient de faire du «Jean-Jacques » ou parfois du « demi-Jean-Jacques ».
Philippe Casassus, hématologue et professeur de Thérapeutique au CHU de Bobigny, a soutenu en 2016 une thèse d’histoire intitulée "Jean-Jacques Rousseau, le malade et le penseur de la médecine". Le choix du sujet lui permettait de réunir ses différentes passions : l’histoire, la médecine et l’illustre ancien habitant de Montmorency. Cette thèse lui a permis de développer trois thèmes : la pathologie urologique de Rousseau et les diverses hypothèses diagnostiques qu’elle a inspirées, le délire paranoïaque qui s’est progressivement intensifié au long des mésaventures de sa vie, ses idées sur la médecine et les médecins.

Samedi 9 Décembre 2017 à 14h30 - Auditorium des Thermes 87 rue du Général de Gaulle Enghien-les-Bains – Entrée gratuit

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page Agenda

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page Agenda

Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire