Accueil > Agenda > Conférence découverte de l'église Saint Germain du Vieux village de Saint-Prix
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Conférence découverte de l'église Saint Germain du Vieux village de Saint-Prix

Eglise de Saint-PrixTous les dimanches du 14 avril au 30 juin 2019
Saint-Prix

Inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1926, l'église de Saint-Prix est à découvrir. Située dans le superbe vieux village, elle a fait l'objet de nombreuses restaurations réussies. (voir fin d'article). Tous les dimanches du 14 avril au 30 juin 2019, une conférence-découverte vous est proposée. 

Gérard Ducoeur, historien de l'association Valmorency, nous rappelle quelques dates concernant l'histoire de cette église de Saint-Prix :
« Une église primitive, à une seule nef, existait probablement à Tur vers 1085.
Au XIIIe siècle, l’église est reconstruite en forme de croix latine. Elle garde des éléments du XIe siècle, comme la corniche chanfreinée de la face orientale du clocher, décorée de billettes et reposant sur des modillons, et une autre corniche chanfreinée avec décor de denticules, sur la face occidentale intérieure des combles. Du XIIIe siècle, ne subsistent que le clocher, deux piliers à l’est et deux autres à l’entrée de la nef. La sacristie est construite au XVIe siècle et l’église est alors placée sous le vocable de Saint-Fiacre. Pour répondre à l’affluence des pèlerins, le chœur est agrandi, avec mise en place des collatéraux, triple au sud, de 1620 à 1628, et simple au nord en 1633, se répartissant ainsi en sept chapelles.
Eglise de Saint-PrixAu XVIIIe siècle, la toiture est surélevée, ce qui occulte les quatre fenêtres hautes qui éclairent le chœur et la base du clocher du XIIIe siècle. Les deux piliers ouest du clocher, qui menacent de s’écrouler sont rebâtis. Au XIXe siècle, le collatéral le plus au sud est supprimé, de même qu’une travée à l’ouest et le porche saillant, qui est relié par un grand escalier appuyé au presbytère en longeant la rue de la Croix-Saint-Jacques. Le porche est refait en 1896 par Lucien Magne, l’architecte restaurateur de la collégiale Saint-Martin de Montmorency, et concepteur de l’église néo-romane d’Ermont en 1886-1887. »

Tous les dimanches du 14 avril au 30 juin 2019 de 10h à 17h - Eglise de Saint-Prix avenue de la Croix Saint-Jacques Saint-Prix - entrée libre.

 

Bonus : La restauration de l'église (extrait communiqué de presse de la ville de Saint-Prix)
Le projet de restauration et de mise en valeur du vieux village médiéval et de l’église avait pour but l’ouverture au public de l’édifice. Jusque-là fermée, il n’était pas possible aux Saint-Prissiens et aux Valdoisiens de découvrir les œuvres d’art conservées dans l’église.
Les œuvres de l’église du Vieux-Village de Saint-Prix s’étendent du 16ème au 19ème siècle. Un mobilier particulièrement riche qui méritait d’être restauré. Attaqué par les insectes xylophages et les champignons, le mobilier de l’église (maître Autel, retable, tabernacle, mobilier, soclage, boiserie, EGLISE DE SAINT-PRIXstatuaire, etc.) ces œuvres d’art risquaient de disparaître.

En 2012, la commune donc décidé de restaurer les œuvres ci-dessous :
- "L'autel de Saint-Antoine" (1760)
- Retable portant une peinture d’Anne Damongin (1821)
- Restauration de l’Autel actuel
- Peinture de Saint-Nicolas
- "La Vierge à l’Enfant Elisabeth et Jean-Baptiste" tableau de J. Blanchard de l’école française du XVIIème siècle
- "Portement de la Croix" : tableau de Dufresnoy, école française du XVIIème siècle
- "Le Christ ressuscité et les Apôtres", tableau de Brenet, école française (1750)
La commune a aussi décidé de restaurer le pavement de l’église ainsi que l’autel.
En 2014, c’est la poutre de gloire qui a fait l’objet d’une restauration.

Eglise de Saint-PrixTous les dimanches du 14 avril au 30 juin 2019
Saint-Prix

Inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1926, l'église de Saint-Prix est à découvrir. Située dans le superbe vieux village, elle a fait l'objet de nombreuses restaurations réussies. (voir fin d'article). Tous les dimanches du 14 avril au 30 juin 2019, une conférence-découverte vous est proposée. 

Gérard Ducoeur, historien de l'association Valmorency, nous rappelle quelques dates concernant l'histoire de cette église de Saint-Prix :
« Une église primitive, à une seule nef, existait probablement à Tur vers 1085.
Au XIIIe siècle, l’église est reconstruite en forme de croix latine. Elle garde des éléments du XIe siècle, comme la corniche chanfreinée de la face orientale du clocher, décorée de billettes et reposant sur des modillons, et une autre corniche chanfreinée avec décor de denticules, sur la face occidentale intérieure des combles. Du XIIIe siècle, ne subsistent que le clocher, deux piliers à l’est et deux autres à l’entrée de la nef. La sacristie est construite au XVIe siècle et l’église est alors placée sous le vocable de Saint-Fiacre. Pour répondre à l’affluence des pèlerins, le chœur est agrandi, avec mise en place des collatéraux, triple au sud, de 1620 à 1628, et simple au nord en 1633, se répartissant ainsi en sept chapelles.
Eglise de Saint-PrixAu XVIIIe siècle, la toiture est surélevée, ce qui occulte les quatre fenêtres hautes qui éclairent le chœur et la base du clocher du XIIIe siècle. Les deux piliers ouest du clocher, qui menacent de s’écrouler sont rebâtis. Au XIXe siècle, le collatéral le plus au sud est supprimé, de même qu’une travée à l’ouest et le porche saillant, qui est relié par un grand escalier appuyé au presbytère en longeant la rue de la Croix-Saint-Jacques. Le porche est refait en 1896 par Lucien Magne, l’architecte restaurateur de la collégiale Saint-Martin de Montmorency, et concepteur de l’église néo-romane d’Ermont en 1886-1887. »

Tous les dimanches du 14 avril au 30 juin 2019 de 10h à 17h - Eglise de Saint-Prix avenue de la Croix Saint-Jacques Saint-Prix - entrée libre.

 

Bonus : La restauration de l'église (extrait communiqué de presse de la ville de Saint-Prix)
Le projet de restauration et de mise en valeur du vieux village médiéval et de l’église avait pour but l’ouverture au public de l’édifice. Jusque-là fermée, il n’était pas possible aux Saint-Prissiens et aux Valdoisiens de découvrir les œuvres d’art conservées dans l’église.
Les œuvres de l’église du Vieux-Village de Saint-Prix s’étendent du 16ème au 19ème siècle. Un mobilier particulièrement riche qui méritait d’être restauré. Attaqué par les insectes xylophages et les champignons, le mobilier de l’église (maître Autel, retable, tabernacle, mobilier, soclage, boiserie, EGLISE DE SAINT-PRIXstatuaire, etc.) ces œuvres d’art risquaient de disparaître.

En 2012, la commune donc décidé de restaurer les œuvres ci-dessous :
- "L'autel de Saint-Antoine" (1760)
- Retable portant une peinture d’Anne Damongin (1821)
- Restauration de l’Autel actuel
- Peinture de Saint-Nicolas
- "La Vierge à l’Enfant Elisabeth et Jean-Baptiste" tableau de J. Blanchard de l’école française du XVIIème siècle
- "Portement de la Croix" : tableau de Dufresnoy, école française du XVIIème siècle
- "Le Christ ressuscité et les Apôtres", tableau de Brenet, école française (1750)
La commune a aussi décidé de restaurer le pavement de l’église ainsi que l’autel.
En 2014, c’est la poutre de gloire qui a fait l’objet d’une restauration.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Agenda"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Agenda"

Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28