Accueil > Tourisme > Les Apprentis Vagabonds > Albanie, Grèce, Turquie, Géorgie… l'été d'Amélie et Vincent ! Suite de leurs aventures.
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Albanie, Grèce, Turquie, Géorgie… l'été d'Amélie et Vincent ! Suite de leurs aventures.

Publié le : 16-09-2018

Grèce - Coucher de soleil sur les Météores

Quel plaisir de retrouver nos Apprentis Vagabonds qui se dirigent vers la Chine. Je le rappelle : Amélie de Saint-Gratien et son compagnon Vincent nous font partager leur périple fait de multiples rencontres et de découvertes.
Nous les avions laissé au Monténégro. Depuis, ils ont traversé l'Albanie, la Grèce, la Turquie et rejoint la Géorgie ! Retour sur leur été bien rempli !

Albanie - Paysages albanais avec les coquelicotsAmélie et Vincent ont découvert l'Albanie où ils ont été très bien accueillis. Ils ont parcouru le pays en autostop et en marchant dans les montagnes. Ils ont été marqués par le niveau de vie très faible et par les séquelles laissées par le régime communiste qui a duré 50 ans (1940 – 1990).

C'est ensuite la Grèce qui était au programme de nos voyageurs. Comme d'habitude, ce n'est pas les endroits les plus touristiques qui les attirent. Ils nous font découvrir le site merveilleux des Météores où sont perchés six monastères orthodoxes. « On se demande bien qui a eu l’idée de les construire ici et comment ils tiennent encore debout après tant d’années. » remarque Amélie.
Nos deux jeunes aventuriers ont ensuite visité le parc national du Mont Olympe.  Pendant leur séjour en Grèce, ils ont une nouvelle fois apprécié l'hospitalité des personnes qu'ils rencontrent. Seuls les panneaux grecs leurs posent problème : « L’alphabet est complètement différent du nôtre. Il va falloir s’habituer, ça n’ira pas en s’arrangeant dans les pays suivants ! »

Turquie - Erdogan omniprésent en campagne électoraleIls avaient ensuite hâte de rejoindre la Turquie, Istanbul étant une ville qu'ils avaient envie de découvrir. « Nous restons quelques jours à Istanbul pour visiter son vieux quartier et découvrir quelques spécialités culinaires. On se familiarise avec les appels à la prière (adhan) et nous découvrons l’intérieur des mosquées. Céramiques et arabesques ornent les plafonds en dômes et les tapis recouvrent le sol. »
Ils ont ensuite noté l'omniprésence du président Erdogan (affiches étendues sur des immeubles entier et sur chaque lampadaire de la ville) car la campagne présidentielle battait son plein !
Enduite, Vincent et Amélie ont longé la Mer noire en autostop puis ont randonné entre le monastère de Sumela et le village d’Uzungol : « Ce fut ma plus belle randonnée depuis le début de ce voyage. Ne sachant pas à quoi s’attendre, chaque village et paysage furent une surprise. A chaque hameau nous devons demander le chemin le plus court pour le suivant. La première réponse est toujours « N’allez pas là-bas il n’y a rien ». Notre marche commence dans une immense steppe verte parsemée de troupeaux de vaches et de petits ruisseaux. Les hameaux sont reliés par de petites routes de terre. Les maisons sont en tôles. Il y a une mosquée dans chaque village avec ses haut-parleurs. Un soir nous dormirons dans l’une d’elle invités par l’imam. »

Géorgie - Palce de l'Europe à BatumiEnfin, nos deux Apprentis vagabonds ont découvert la Géorgie et première réaction : « Notre arrivée à Batumi nous offre un contraste avec la Turquie. Femmes en jupe courte, alcool, mais surtout casinos et night-club. Les vieux quartiers de HLM soviétiques alternent avec les tours vitrées et modernes. Le long de la mer noire, des immeubles plus loufoques les uns que les autres occupent le grand boulevard. Nous entrons dans un pays libre ! »

Puis ils ont apprécié leur randonnée dans la a réserve de Khintrishi: « Dans cette région le climat est humide et chaud. Les habitants cultivent les agrumes. Les eucalyptus bordent les routes. Les maisons sont en bois, montées sur pilotis. Dans plusieurs jardins, des dizaines de ruches sont installées. La route devient ensuite un chemin de terre emprunté par les jeeps et les randonneurs, enfin, au moins nous. »
Enfin Amélie et Vincent apprécie l'accueil des Georgiens qui aiment bien partager... un verre avec vous : « Les hommes nous invitent à toute heure pour manger un bout de pastèque, de la crème et du miel, des concombres et du fromage frais salé. Mais surtout en Géorgie, on boit ! Tout est prétexte à sortir le chacha fait maison et à trinquer. »

Aujourd'hui, ils ont traversé l'Iran et l'Azerbaïdjan. Nous les retrouverons très rapidement pour partager de nouvelles aventures.

 Contact :  Page facebook et site internet des "Apprentis Vagabonds

 La voie des bergers consolidés par des branchages.
 Albanie - Pause réglementaire à l’ombre entre 12h et 16h.
 Grèce - Pause baignade
 Grèce - Monastère perché sur les Météores
 Grèce - Mont Mytikas, les derniers mètres
 Turquie - Petit village perdu dans les nuages
 Géorgie - Théâtre de Tbilisi
Géorgie - Kintrishi national park

 

Grèce - Coucher de soleil sur les Météores

Quel plaisir de retrouver nos Apprentis Vagabonds qui se dirigent vers la Chine. Je le rappelle : Amélie de Saint-Gratien et son compagnon Vincent nous font partager leur périple fait de multiples rencontres et de découvertes.
Nous les avions laissé au Monténégro. Depuis, ils ont traversé l'Albanie, la Grèce, la Turquie et rejoint la Géorgie ! Retour sur leur été bien rempli !

Albanie - Paysages albanais avec les coquelicotsAmélie et Vincent ont découvert l'Albanie où ils ont été très bien accueillis. Ils ont parcouru le pays en autostop et en marchant dans les montagnes. Ils ont été marqués par le niveau de vie très faible et par les séquelles laissées par le régime communiste qui a duré 50 ans (1940 – 1990).

C'est ensuite la Grèce qui était au programme de nos voyageurs. Comme d'habitude, ce n'est pas les endroits les plus touristiques qui les attirent. Ils nous font découvrir le site merveilleux des Météores où sont perchés six monastères orthodoxes. « On se demande bien qui a eu l’idée de les construire ici et comment ils tiennent encore debout après tant d’années. » remarque Amélie.
Nos deux jeunes aventuriers ont ensuite visité le parc national du Mont Olympe.  Pendant leur séjour en Grèce, ils ont une nouvelle fois apprécié l'hospitalité des personnes qu'ils rencontrent. Seuls les panneaux grecs leurs posent problème : « L’alphabet est complètement différent du nôtre. Il va falloir s’habituer, ça n’ira pas en s’arrangeant dans les pays suivants ! »

Turquie - Erdogan omniprésent en campagne électoraleIls avaient ensuite hâte de rejoindre la Turquie, Istanbul étant une ville qu'ils avaient envie de découvrir. « Nous restons quelques jours à Istanbul pour visiter son vieux quartier et découvrir quelques spécialités culinaires. On se familiarise avec les appels à la prière (adhan) et nous découvrons l’intérieur des mosquées. Céramiques et arabesques ornent les plafonds en dômes et les tapis recouvrent le sol. »
Ils ont ensuite noté l'omniprésence du président Erdogan (affiches étendues sur des immeubles entier et sur chaque lampadaire de la ville) car la campagne présidentielle battait son plein !
Enduite, Vincent et Amélie ont longé la Mer noire en autostop puis ont randonné entre le monastère de Sumela et le village d’Uzungol : « Ce fut ma plus belle randonnée depuis le début de ce voyage. Ne sachant pas à quoi s’attendre, chaque village et paysage furent une surprise. A chaque hameau nous devons demander le chemin le plus court pour le suivant. La première réponse est toujours « N’allez pas là-bas il n’y a rien ». Notre marche commence dans une immense steppe verte parsemée de troupeaux de vaches et de petits ruisseaux. Les hameaux sont reliés par de petites routes de terre. Les maisons sont en tôles. Il y a une mosquée dans chaque village avec ses haut-parleurs. Un soir nous dormirons dans l’une d’elle invités par l’imam. »

Géorgie - Palce de l'Europe à BatumiEnfin, nos deux Apprentis vagabonds ont découvert la Géorgie et première réaction : « Notre arrivée à Batumi nous offre un contraste avec la Turquie. Femmes en jupe courte, alcool, mais surtout casinos et night-club. Les vieux quartiers de HLM soviétiques alternent avec les tours vitrées et modernes. Le long de la mer noire, des immeubles plus loufoques les uns que les autres occupent le grand boulevard. Nous entrons dans un pays libre ! »

Puis ils ont apprécié leur randonnée dans la a réserve de Khintrishi: « Dans cette région le climat est humide et chaud. Les habitants cultivent les agrumes. Les eucalyptus bordent les routes. Les maisons sont en bois, montées sur pilotis. Dans plusieurs jardins, des dizaines de ruches sont installées. La route devient ensuite un chemin de terre emprunté par les jeeps et les randonneurs, enfin, au moins nous. »
Enfin Amélie et Vincent apprécie l'accueil des Georgiens qui aiment bien partager... un verre avec vous : « Les hommes nous invitent à toute heure pour manger un bout de pastèque, de la crème et du miel, des concombres et du fromage frais salé. Mais surtout en Géorgie, on boit ! Tout est prétexte à sortir le chacha fait maison et à trinquer. »

Aujourd'hui, ils ont traversé l'Iran et l'Azerbaïdjan. Nous les retrouverons très rapidement pour partager de nouvelles aventures.

 Contact :  Page facebook et site internet des "Apprentis Vagabonds

 La voie des bergers consolidés par des branchages.
 Albanie - Pause réglementaire à l’ombre entre 12h et 16h.
 Grèce - Pause baignade
 Grèce - Monastère perché sur les Météores
 Grèce - Mont Mytikas, les derniers mètres
 Turquie - Petit village perdu dans les nuages
 Géorgie - Théâtre de Tbilisi
Géorgie - Kintrishi national park

 


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28