Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Culture > Les lectures de Sophie > "Nos richesses" de Kaouther Adimi
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Derniers commentaires

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

"Nos richesses" de Kaouther Adimi

NOS RICHESSES de Kaouther AdimiEdmond Charlot a tout juste vingt ans en 1935 lorsqu’il décide de devenir libraire éditeur et d’ouvrir à Alger sa boutique qu'il appelle "Les vraies richesses" en référence à Jean Giono. Son but, c'est de promouvoir les écrivains de la Méditerranée et sa première publication sera un texte d'Albert Camus…
De nos jours, lors d’un stage estudiantin, le jeune Ryad doit "jeter" tous les livres qui encombrent une bâtisse vouée à la démolition mais un vieil homme, habitant en face de la rue, a bien l’intention de l’en empêcher.
L’auteur nous relate avec brio la vie passionnante de cet homme à travers son journal "fictif" et nous évoque en même temps les relations compliquées qu’ont entretenues la France et l’Algérie.
Alliant le monde littéraire et l’Histoire, j’ai trouvé ce livre passionnant car il nous éclaire sur un métier méconnu mais essentiel en des temps troublés. Enfin et surtout, il rend un grand hommage à un homme qui nous a permis de lire de grands auteurs !

Editions du Seuil

NOS RICHESSES de Kaouther AdimiEdmond Charlot a tout juste vingt ans en 1935 lorsqu’il décide de devenir libraire éditeur et d’ouvrir à Alger sa boutique qu'il appelle "Les vraies richesses" en référence à Jean Giono. Son but, c'est de promouvoir les écrivains de la Méditerranée et sa première publication sera un texte d'Albert Camus…
De nos jours, lors d’un stage estudiantin, le jeune Ryad doit "jeter" tous les livres qui encombrent une bâtisse vouée à la démolition mais un vieil homme, habitant en face de la rue, a bien l’intention de l’en empêcher.
L’auteur nous relate avec brio la vie passionnante de cet homme à travers son journal "fictif" et nous évoque en même temps les relations compliquées qu’ont entretenues la France et l’Algérie.
Alliant le monde littéraire et l’Histoire, j’ai trouvé ce livre passionnant car il nous éclaire sur un métier méconnu mais essentiel en des temps troublés. Enfin et surtout, il rend un grand hommage à un homme qui nous a permis de lire de grands auteurs !

Editions du Seuil


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire